Instrumentistes

VIOLON et ALTO: Marina Paglieri, Saskia Salembier, Rebecca Aeschbach, Jeanne Mathieu, Patrick Leyvraz, Sandrine Feurer, Emilie Mory, Irene Victoria Benito, Hernán Linares, Dario Herraiz-Sabater, Laetitia Lafrance, Caroline Müller, Pierre Vallet, Karen Passabet-Labiste, Elisabeth Sordia, Saskia Birchler, Katia Viel, Diana Ruiz, Hélène Galatea Conrad, Dalibor Hrebec, Regula Schwab
VIOLE DE GAMBE, VIOLONCELLE et BASSE DE VIOLON: Marieanne Lee, Henrikke G. Rynning, Muriel Pruvot Karamoko, Oleguer Aymami, Pablo Garrido, Oriane Fohr, Silvia de Maria, Paul Rousseau, Anna Carlsen, Lena Torre, Laura Sanchez Batalla, Amandine Lesne
VIOLONE: Cecilia Knudtsen
CONTREBASSE: Marine Le Mouel, Filippo Calascibetta, Tashko Tashev
THÉORBE, LUTH et GUITARE: Miguel Rincón, Samuel Manzano, Pedro Alcacer Doria, Aurélien Dubuis, Julia Zimina-Fedorova
HARPE: Clémence Boinot

TRAVERSO et FLÛTE TRAVERSIÈRE: Mélodie Carecchio, Marjorie Pfister Michel, Constanze Chmiel
FLÛTE A BEC: Tatiana Babut du Marès, Annaïck Bouquin, Marie Van Cutsem, Julie Mazille, Thierry Daenzer
CORNET A BOUQUIN: Liselotte Emery, Agathe Gautschi, Magali Dami
CLARINETTE: Christine Guignard, Anat Kolodny, Philippe Ehinger
SAXOPHONE: Juliane Rickenmann
HAUTBOIS: Claire Musard, Patrice Foresi, Cécile Chatelain, Aline Chenaux, Eric Douchy, Irene Del Rio Busto, Indira Quintero F, Vivian Berg
BASSON: Marie Van Cutsem, Jean-Philippe Iracane, Jeanne Sifferlé, Evolène Kiener, Xavier Marquis, Nicolas Mary, Nicolas Michel, Estelle Thévenoz
TROMPETTE: Chantal Meystre, Gabriel Mayer-Hétu, Baptiste Berlaud, Daniel Bietenhader, Sylvain Tolck, Stefan Keller, Laura Winter, David Lanz, Jean Charles Denis, Jérôme Princé
SACQUEBOUTE et TROMBONE: William Jacquemet, Adrien Branger, Alexandre Mastrangelo, Federico De Simone, Serge Schlaeppi, François Reymond
TROMBONE: Jean Paul Papilloud, Jean Sébastien Scotton
COR: Vincent Canu, Ermes Pecchinini, Kevin Cardoso, Jules Lezy, Jacques Van de Walle, Carole Schaller Pilloud
ORGUE et CLAVECIN: Marc Meisel, Benoît Chrétien, Fabrice Martinez, Olivier Garde, Marcelo Giannini, Julien Laloux, Martine Reymond, Vincent Thévenaz, Paolo Corsi, Arthur Saunier
PIANO: Kristina Kosmina
PERCUSSIONS: Marilyne Musy, Romain Kuonen, Nicolas Curti, Catia Olivia, Aurélien Debray

2fourmus - Copie

SASKIA SALEMBIER, violon
Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Saskia Salembier poursuit une double activité de violoniste baroque et de mezzo-soprano lyrique. Originaire d’Annecy, elle poursuit sa formation à Paris après l’obtention du Bac scientifique. Elle y mène de front une khâgne classique au Lycée Fénelon et ses études musicales en violon (Master au CNSM de Paris), en chant (Licence au pôle supérieur Paris-Boulogne), et en direction (Licence à la Sorbonne).
Fondatrice de l’Ensemble Opalescences, elle en assure la Direction Artistique depuis 2006. Elle intervient également en tant que violoniste dans différentes formations orchestrales baroques en France et en Suisse, sous les baguettes de Paul Agnew, Christophe Rousset, ou Sigiswald Kuijken, et en tant que chanteuse soliste pour les rôles de mezzo-soprano colorature tel Ariodante de Haendel, ou d’autres pages virtuoses telle la Messe en ut mineur de Mozart. Saskia Salembier joue sur un instrument original du XVIII ème Siècle grâce au soutien de la Fondation Meyer.

JEANNE MATHIEU, violon
Jeanne obtient son DEM au conservatoire de Pau ainsi qu’un prix de perfectionnement en 2002. Elle rentre ensuite au CRR de Lyon où elle suit les cours de Nathalie Geoffray-Canavesio. Jeanne mène une intense activité de musique de chambre dans la classe de Roger Germser, lui permettant de se produire régulièrement au sein de nombreuses formations de musique de chambre. Parallèlement à ses activités musicales elle obtient un diplôme d’ingénieur à l’Ecole Centrale de Lyon en 2009. C’est au sein de cette école qu’elle fonde le trio 1923. Celui-ci est primé en 2005 au concours Sforzando de musique de chambre inter Grandes Écoles et Universités. Jeanne intègre en 2008 la Haute Ecole de Musique de Genève dans laquelle elle suit les cours de Tedi Papavrami en violon moderne et obtient en 2013 un master d’interprétation puis enchaîne sur un master en pédagogie musicale. Elle suit en parallèle des cours de violon baroque dans la classe de Florence Malgoire. En 2013, elle intègre la formation de cordes Camérata du Léman.

SANDRINE FEURER, violon
Sandrine Feurer découvre le violon baroque auprès de Brigitte Täuble à Bâle avant d’entrer à la Schola Cantorum Basiliensis en 1992 dans la classe professionnelle de Thomas Hengelbrock, puis dans la classe de Chiara Banchini. En 1996 elle poursuit ses études au Centre de Musique Ancienne de Genève où elle obtient le diplôme de violon baroque du Conservatoire de Genève. Elle a également suivi plusieurs Masterclasses avec Enrico Gatti à Bâle, Genève et Urbino. Depuis, elle a collaboré avec de nombreux ensembles tels que Concerto (IT), dir. Roberto Gini, l’Ensemble Vocale de Lausanne, dir. Michel Corboz, Elyma, dir. Gabriel Garrido, Il Complesso barocco (IT), dir. Alan Curtis, l’Ensemble baroque du Léman, l’Ensemble de la Société de Musique Ancienne de Nice (F), dir. Flavio Losco, Akademia, dir. Françoise Lasserre.

MARIEANNE LEE, viole de gambe et violoncelle
Après avoir commencé le violoncelle à l’âge de huit ans, Marieanne obtient son diplôme de violoncelle moderne à la Seoul National University dans la classe du professeur Yun. Elle a joué dans l’Asian Youth Orchestra ainsi que dans le World Youth Orchestra. En 1996, elle entre dans la classe d’Ivan Monighetti à l’Académie de Musique de Bâle. Puis elle étudie à la Haute Ecole de Musique de Bienne avec Conradin Brotbek où elle obtient son diplôme de concert. Elle est soliste avec l’orchestre et le choeur « Estro Armonico » de Bienne, à Berne, à Zurich et à Venise, où l’ensemble a ouvert le festival Vivaldi en 1999 (série de concerts qu’elle enregistrera par la suite). Reçue dans la classe de Bruno Cocset, au Centre de Musique Ancienne de la Haute Ecole de Musique de Genève, elle y obtient un diplôme de soliste avec distinction en violoncelle baroque en 2009. Elle est lauréate la même année du Prix Denis de Marignac. Depuis 2006, elle étudie la viole de gambe avec Cecilia Knudsten puis Guido Balestracci. En 2009 elle entre en Master de Viole de Gambe dans la classe de Guido Balestracci, Master obtenu en juin 2013.

HENRIKKE G. RYNNING, viole, violoncelle et basse de violon
Après l’obtention d’un Bachelor en Violoncelle moderne à Oslo, cette norvégienne poursuit ses études en Hollande dans les classes de Jaap ter Linden et Viola da Hoog, obtenant Bachelor puis Master en Violoncelle baroque. Elle complète sa formation en s’essayant à la viole de gambe avec Mieneke van der Velden. En 2009-2010 Henrikke est en Postgrade à l’ESMuC, Barcelone, étudiant tant le violoncelle baroque que la basse de violon avec Bruno Cocset. Elle est à présent en Master de viole de gambe dans la classe de Guido Balestracci à la Haute Ecole de Musique de Genève. Elle joue régulièrement avec le Norwegian Baroque Orchestra et le Barokkanerne, en plus des projets de musique de chambre avec Stavanger Barokk et le Paulus Barokk. Elle a joué avec les Ensembles La Fenice (Jean Tubéry), L’Arpeggiata (Christina Pluhar), Música Temprana (Adrian van de Spoel), Cappella Mediterranea (Leonardo Garcia Alarcón), Arte dei Suonatori, Vox Luminis et sous la direction de Rolf Lislevand, Alessandro di Marchi, Rinaldo Alessandrini, Gottfried von der Goltz et Emma Kirkby entre autres.

MIGUEL RINCÓN, luth, théorbe et guitare baroque
Miguel Rincón est l’un des luthistes les plus actifs d’Espagne. Il joue divers instruments à cordes pincées tels que luth renaissance, luth baroque, guitare baroque, vihuela, chitarrone et archiluth, et est membre d’ensembles renommés, tout en murissant une réflexion sur une nouvelle approche de la technique d’improvisation. Il étudie d’abord à la Haute Ecole de Musique Manuel Castillo avec Juan Carlos Rivera, recevant son Prix avec les honneurs. Puis il obtient un Master avec Xavier Díaz Latorre à la Haute Ecole de Musique de Catalogne. A présent à la Zürcher Hochschule der Kunste, dans la classe de Eduardo Eguëz, il a bénéficié de master classes des meilleurs luthistes tels que Rolf Lislevand, Robert barto, Paul O ́dette, Hopkinson Smith… autant en musique de chambre, de Vittorio Ghielmi, Paolo Pandolfo, Gabriel Garrido. Il a joué avec les plus grands musiciens du monde de la musique ancienne tels que Furio Zanasi, Maria Grazia Schiavo, Alfredo Bernardini, Carlos Mena, Marta Almajano, Enrico Onofri, Raquel Andueza, Pierre Cao, Diego Fasolis, Rodney Prada, Pedro Esteban, Antonio Florio, Manfredo Kraemer, Enrico Cassaza… Il est appelé à jouer dans divers festivals et sur les scènes du monde entier : Festival Mozart de Galicie, Festival Cervantino (Mexico), Early music week de Barcelone, Aranjuez, Utrecht, festival de Chiquitos (Bolivie), Théâtre du Luxembourg, auditorium national (Madrid), Haute Ecole de Musique (Varsovie), Milan, París, Toulouse, Lyon, Venise, Buenos Aires (Manzana de las Luces). Il a participé à divers enregistrements dont Les violes du ciel et de l’enfer avec l’Academia del Piacere (Fahmi Alqhai), Arde el furor intrepido avec le Seville Baroque Orchestra dirigé par Diego Fasolis,  les Sonates d’église opus V d’Albinoni, avec Ad corda (Alessandro Ciccolini, Francesco Varone, etc).

CLAIRE MUSARD, hautbois, hautbois d’amour et hautbois de chasse
Claire Musard étudie le hautbois au Conservatoire de La Chaux-de-Fonds, avec Françoise Faller puis avec Evelyne Voumard. Après son diplôme instrumental obtenu en 1993 « avec distinction » elle se perfectionne à Berne dans la classe de Hans C. Elhorst (Reifeprüfung en 1996), puis à Zürich avec Thomas Indermühle. Elle partage son temps entre l’activité orchestrale, l’enseignement et la pratique de la musique de chambre en formations diverses. Elle est également hautboïste solo et membre fondateur du NEC, le Nouvel Ensemble Contemporain, créé à La Chaux-de-Fonds par quelques musiciens passionnés de découverte. Attirée également par le jeu sur instruments anciens, elle étudie pendant plusieurs années le hautbois baroque avec Michel Piguet et joue dans divers ensembles.

MARIE VAN CUTSEM, flûte à bec, basson et dulciane
Elle commence la flûte à bec avec Laurence Pottier au Conservatoire du IX arrondissement de Paris, puis elle se forme auprès de Michelle Tellier, Hugo Reyne, Olivier Donny et Susi Mohlmeier au Conservatoire National de Région de Lyon, où elle obtient en 2004 son Diplôme d’Etudes Musicales avec félicitations du jury. Marie poursuit ses études en postgrade à l’Ecole Supérieure de Musique de Catalogne avec Pedro Memelsdorff, et enfin à Genève, à la Haute Ecole de Musique où elle obtient un diplôme de concert ainsi qu’un diplôme d’enseignement, les deux avec distinctions, dans la classe de Gabriel Garrido; elle vient d’obtenir un Master de basson baroque, avec distinctions, auprès de Lorenzo Alpert à la Haute Ecole de Musique de Genève, où elle apprend à jouer aussi la dulciane et le basson classique. Marie est lauréate en 2013 du prix Janine-Françoise Miuller-Dumas. Elle a fait de nombreux remplacements dans divers conservatoires en Région Parisienne et en Suisse, et a notamment eu une partie de la classe de Marcos Volonterio en charge de 2008 à 2010, au Conservatoire Populaire de Musique de Genève. Marie se produit régulièrement au sein de l’ensemble Elyma, sous la direction de Gabriel Garrido, notamment en 2010 dans l’opéra Montezuma de Joseph Graun, donné dans le cadre des festivals de Musique Ancienne de Mülheim, Edimbourg, Hambourg, Madrid et enfin Guanajuato et Mexico DF, ou encore dans « la Fiesta Criolla », programme phare de l’ensemble, joué dans le monde entier. Marie est aussi invitée à jouer dans des ensembles tels que, Musica Poetica, la Compagnie Outre Mesure, l’Ensemble Thésis, l’Ensemble Baroque du Léman, l’ensemble Orfeo, l’ensemble Baroque de Joux, l’ensemble Fratres, le concert de Philomèle, la Cappelle Concertata, etc. Elle travaille sous la direction de Gabriel Garrido, Léonardo Garcia-Alarcon, Yves Corboz, Françoise Richard, Pascale Verdier, Daniel Meylan dans des manifestations telles que le Festival d’Ambronay, le Festival Bach de Lausanne, le Festival de Musique Baroque de Porrentruy, le Festival de Musique Baroque du pays du Mont Blanc…

MARC MEISEL, orgue et clavecin
Né en 1980 à Suresnes (France), Marc Meisel étudie le clavecin auprès d’Elisabeth Joyé et de Jörg-Andreas Bötticher et l’orgue auprès d’Odile Bailleux, d’Olivier Latry et de Jean-Claude Zehnder. Il est diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et de la Schola Cantorum Basiliensis. Marc Meisel se produit régulièrement comme soliste, ou à la basse continue avec différents ensembles et orchestres baroques. Depuis 2007, il est invité chaque année par le théâtre d’Heidelberg pour diriger les récitatifs dans des productions d’opéras baroques. Marc Meisel est par ailleurs membre des orchestres Les Siècles (direction François-Xavier Roth) et Capriccio Basel (direction Dominik Kiefer). Parmi les enregistrements que Marc Meisel a réalisés, des concertos pour orgue de compositeurs anglais, de la musique pour orgue nord allemande ou encore un concerto pour clavecin de Bach pour l’émission de télévision de France2 Presto. Il est depuis 2006 organiste titulaire de l’Eglise Réformée de Reinach (Suisse).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s